Accueil


le site interactif

Accueil > Informations > Articles > La légion au combat

Articles

La légion au combat
(Source : Grand Quid Illustré, vol. 16, 1980, Eds Robert Laffont)

Marius, en réformant l'armée, a uniformisé l'armement des légionnaires et changé la tactique en recherchant essentiellement un effet de masse. Il porte les effectifs de la légion de trois mille fantassins à six mille, répartis en dix cohortes organisées de manière à pouvoir opérer, le cas échéant, en petites unités indépendantes. De Marius à César, c'est l'apogée de la légion romaine. Tout, depuis la ration alimentaire jusqu'au vêtement, est minutieusement prévu. Le légionnaire porte une tunique de laine sans manche et des chaussures de cuir hautes. Pendant les campagnes, il y ajoute un grand manteau de protection. Les armes défensives sont le casque, la cuirasse, le haut bouclier ; les armes offensives, le javelot, l'épée et parfois une lance. Une des grandes fiertés de la légion est le campement que chacun aide à construire de ses propres mains et qui assure la sécurité des hommes face à l'ennemi. Mais les Romains excellent aussi dans l'art du siège et de la fortification, qui sont constamment à l'ordre du jour dans l'histoire militaire de l'Antiquité.

Enseigne Casque de légionnaire
Casque

En métal, il est tenu par une jugulaire et surmonté d'une aigrette de plumes pourpres ou noires.

Enseigne
Cuirasse de légionnaire
Cuirasse

Faite de lanières de cuir très épais, elle est renforcée sur le milieu de la poitrine par une plaque de fer.


[ Faites découvrir ce site à vos amis ]
[ Informations | Jeux | Divers | Contacts ]
[ Forum | Livre d'or | Sondage ]
Retour